fbpx

Laura.G, élève de BTS 1ère année nous en dit un peu plus sur le métier de SPA manager.
Nous la remercions pour ses recherches.

SPA manager : En quoi consiste ce métier ?

Sa mission principale est la gestion d’un SPA en étroite collaboration avec son propriétaire, le directeur du centre de thalassothérapie ou d’un hôtel de luxe ou tout simplement d’un SPA indépendant.

En véritable manager, il a en charge une équipe composée de 6 à 15 SPA praticiens et parfois des professeurs de remise en forme. Tout au long de la journée, il encadre et gère leurs plannings. Un SPA manager s’occupe également de la gestion des stocks de son établissement et effectue les commandes de produits auprès des fournisseurs.

Etant donné que sa priorité est de satisfaire et de fidéliser ses clients dans l’objectif de rentabiliser son entreprise, le SPA manager se doit de régulièrement analyser les résultats (statistiques de fréquentation, suivi des caisses et financier…)

Quel est le profil d’un SPA manager ?

Aimer l’univers du bien-être et être à l’aise dans les relations humaines.

En plus de son attrait pour le secteur de l’esthétique et du bien-être, des connaissances au niveau des techniques de soins et de modelage sont demandées car le SPA praticien peut être amené à les pratiquer.

En contact permanent avec les clients et son équipe de praticiens, un SPA manager doit être un excellent communicant et posséder un sens du contact.

Il doit aussi savoir manager et posséder des compétences polyvalentes.

Comme un responsable de SPA manage plusieurs praticiens, il doit être très disponible et à leur écoute.

Pour ce métier, d’excellentes aptitudes managériales constituent un atout. Comme beaucoup de métiers avec des responsabilités, le SPA manager doit faire preuve d’une bonne résistance au stress.

En plus des compétences en management, ce métier demande des connaissances dans plusieurs domaines : commerce, communication, marketing et gestion.
Pourquoi ? Car un spa manager doit savoir gérer son établissement comme un chef d’entreprise car c’est le chef de l’équipe et du centre.

Maîtriser une ou plusieurs langues étrangères peut être un plus si le SPA manager travaille avec une clientèle internationale.

Formations et études pour devenir SPA manager :

Pour occuper le poste de SPA manager, acquérir des connaissances dans le domaine du bien-être ainsi que des compétences en gestion, en management et en marketing constituent un vrai atout.

Il existe de nombreuses formations permettant d’accéder au poste de spa manager : le BTS esthétique et le BTS hôtellerie-restauration avec de la mercatique et de la gestion hôtelière constituent une très bonne base pour devenir spa manager.

Le BTS métiers de l’esthétique cosmétique parfumerie option management : la formation dure 2 ans et se fait généralement en alternance ou en initial comme à l’école et ELEA Presqu’ile par exemple.

D’autre part, il existe quelques diplômes spécialisés qui conviennent tout particulièrement au métier de spa manager :

  • Licence pro management des centres de remise en forme et de bien-être par l’eau
  • Bachelor SPA manager
  • CQP SPA manager (ouvert aux titulaires d’un diplôme de niveau III ou IV en esthétique cosmétique avec 2 ans d’expérience).

 

Salaire moyen d’un spa manager :

Un spa manager débutant touche environ 2000€ brut par mois. Cependant, son salaire varie selon la taille de l’équipe à manager et le type d’établissement ainsi que les primes d’ancienneté.

Lieu d’exercice d’un SPA manager :

Un SPA manager peut exercer dans un SPA urbain ou resort (=hôtellerie), un centre de thalassothérapie, de balnéothérapie ou de remise en forme, au sein d’un hôtel de luxe, d’un palace…

Les possibilités d’évolution :

Au fil des années, un SPA manager peut avoir plusieurs SPA à gérer ou bien un seul établissement constitué d’une équipe plus importante de SPA praticiens.

Pour les personnes qui ont envie de créer leur entreprise, une autre possibilité est d’ouvrir son propre SPA : SPA indépendant.

SPA manager - ELEA
Share This