fbpx

SPA praticien : un autre métier de l’esthétique accessible après obtention d’un diplôme d’état. Et c’est grâce au travail de Laura.P et Océane.D que vous pourrez en apprendre davantage quant à ce métier.

Les missions du SPA praticien :

  • Accueillir la clientèle.
  • Guider les clients.
  • Ecouter les clients et déterminer leurs besoins et attentes.
  • Proposer aux clients les soins et produits les plus adaptés à leurs besoins.
  • Expliquer puis présenter le déroulement du ou des soins choisis.
  • Préparer le poste de travail en suivant des règles d’hygiène strictes.
  • Soigner l’ambiance de la cabine et faire attention au confort du client.
  • Pratiquer les soins de bien-être, détente et relaxation (soin du visage, soins du corps, modelages divers). Ainsi que des soins par l’eau (balnéothérapie, douche à affusion, sauna, hammam …).

Les lieux d’exercice du SPA praticien :

Les lieux de travail peuvent être divers et variés comme par exemple :

  • Hôtel qui à son propre SPA (convention collective de l’hôtellerie).
  • Centre de thalassothérapie, balnéothérapie
  • Centre de remise en forme.
  • SPA où hammam privé
  • Chaîne de spa par exemple la villa Thalgo
  • Dans un institut
  • A domicile

Les qualités requises :

  • Ecoute l’empathie et le non-jugement.
  • Douceur, délicatesse et discrétion.
  • Minutie et rigueur.
  • Curiosité : toujours s’intéresser aux nouvelles techniques.
  • Constance dans l’énergie dégagée lors des soins.
  • Être attentionné et tourné vers les autres.
  • Être chaleureuse, accueillante et avoir un contact facile avec les clients.
  • Savoir conseiller et avoir le sens du commerce.
  • Connaître les techniques de soins et de modelages.
  • Appliquer les règles d’hygiène et de sécurité.
  • Maîtriser les appareils, les machines et accessoires.

Salaire et convention collective de la SPA praticienne :

Le salaire brut mensuel pour un débutant est estimé à 1400€. Le salaire brut peut varier suivant la localisation, le lieu de travail, la qualification de la personne et la notoriété de l’enseigne.

La convention collective applicable est celle de la parfumerie de détail et de l’esthétique (n° 3123). Attention si le SPA se trouve dans un hôtel, il faudra donc se référer à la convention collective des hôtels, café et restaurant (n°3292).

Évolution possible :

La SPA praticienne peut évoluer en tant que SPA manager.

Les formations à suivre :

Le diplôme minimum à avoir pour devenir SPA praticient est le CAP esthétique.

Tout diplôme supérieur est parfaitement adapté à cette pratique : BAC professionnel, BTS…

En revanche certaines personnes pratiquent ce métier en ayant suivi des formations spécifiques tels que des CQP.

Les CQP ne sont pas des diplômes d’état mais ils sont reconnus par la branche du secteur d’activité en question.

Share This